Le billet d’humeur… Rire, une vraie thérapie, pas onéreuse, et bien agréable… FOU RIRE…:

Rire,-une-vraie-thérapie,-pas-onéreuse

Rire,-une-vraie-thérapie,-pas-onéreuseLe billet d’humeur… Rire, une vraie thérapie, pas onéreuse, et bien agréable… FOU RIRE…: Je suis certaine que vous avez un jour éprouvé ce délicieux malaise : rire, sans pouvoir vous contrôler, ni même être en mesure de vous en expliquer, dans des lieux ou des circonstances pas franchement appropriées :
FOU RIRE…

Il vous surprend à toute heure et en tous lieux : seul, ou en société. Mais aussi en public, quand il ne faudrait que préserver la bienséance de rigueur… Et c’est bien ça le problème !

Et pourtant, c’est si bon de rire ! Ce sont des visages qui s’illuminent soudainement. La gravité qui cède le pas à un peu de légèreté… Et si communicatif ! Ainsi, il est possible de faire basculer une ambiance empreinte de sérieux, en un clin d’œil, et à la surprise de tous les protagonistes présents. Car, en réalité, ces derniers ne feront qu’imiter le rieur intempestif, quand bien même ils ignorent tout de ce qui peut bien motiver un tel fou rire.

Evidemment, notre rieur fou aura tout tenté, au préalable, pour le dompter. Mais il sait déjà que le rire resurgira de toute façon, quoi qu’il tente pour l’endiguer. Une vague en amènera inexorablement une autre. Bien sûr, il essaiera d’expliquer ce qui est à l’origine de telles déferlantes. Mais les mots refuseront obstinément de s’extirper de sa bouche, de manière intelligible. En effet, sa pensée va décidément trop vite, et elle les court-circuite impitoyablement.

Parce que, et c’est contradictoire, rien ne semble le justifier, puisque, à priori, rien de drôle n’aurait dû le provoquer. Mais sans doute, n’aura- t-il perçu, dans tout ce qu’il a pu observer, que ce tout petit rien, autrement dit, cette minuscule étincelle de drôlerie qui déclenchera immanquablement son fameux fou rire.

Fou. Le mot est donc lâché. Car, au fond, il n’y a pas grand-chose de rationnel dans tout cela…

Voilà. Mais, après tout, c’est peut-être ça, la folie du fou rire : son insondable mystère.

Et c’est incontestablement ce qui en fait aussi tout le charme…

Soizic

Le 25.11.2016

Laisser un commentaire