Dans Mon Hall, un projet artistique au service des habitants de la Riche et de Joué Les Tours porté par la Confédération Syndicale des familles et la structure  » De l’autre côté du péripf’  »

CSF2017

logo1CSFDans Mon Hall, un projet artistique au service des habitants de la Riche et de Joué Les Tours porté par la Confédération Syndicale des familles et la structure  » De l’autre côté du péripf’  ».

CSF2017

Nadia Bureau (CSF joué les Tours) – Victor Sicard (Directeur de production  »De l’autre côté du periph » – Dominique Foucré (CSF la Riche)

Interview :

La Confédération Syndicale des Familles

  1. National

Composée de 70 Unions Départementales, de 60 services d’aide à domicile et de 25 associations de familles monoparentales, La Confédération Syndicale des Familles (La CSF) a pour objectif de permettre aux familles quelle que soit leur situation économique et sociale, leur situation juridique ou leur nationalité, de devenir actrices de leur propre vie, de leur environnement. Elle est principalement implantée dans les quartiers populaires.

La CSF est un mouvement familial national qui agit dans tous les domaines de la vie quotidienne des familles en dehors de leur statut de salarié. La CSF est l’une des 20 organisations nationales de défense de consommateurs reconnues.

Ainsi, avec 50 000 familles regroupées en son sein, La CSF représente plus de 150 000 personnes, c’est pourquoi, elle mène, avec les familles, des actions collectives au cœur des quartiers.

La CSF revendique sa particularité d’être « au quartier ce qu’est le syndicat à l’entreprise ».  C’est pourquoi, elle cherche à agir sur les causes et non uniquement sur les conséquences des difficultés des familles. Les demandes individuelles deviennent alors des actions collectives.     

La CSF peut ainsi se situer à l’interface des familles et des pouvoirs publics, c’est là toute la démarche syndicale de notre association.

La vie associative est importante. Elle permet de rendre les familles actrices de leur vie (familiale, sociale, professionnelle), de donner une dimension citoyenne à leurs démarches en les sensibilisant aux difficultés rencontrées par d’autres familles. D’autre part, en créant cet engagement collectif, elle devient une source de lien social et favorise la lutte contre toute forme d’exclusion.

Après « Portraits de famille » qui a eu un véritable succès en 2011-12-13, et pour répondre aux attentes des familles, La CSF Nationale poursuit l’expérience d’un travail artistique avec les familles en portant le projet « Dans Mon Hall ».

Les sections CSF de :

  1. La Riche

Les quartiers prioritaires de La Riche sont Niqueux/Bruère, Marcel Pagnol et Square Estarreja.

La CSF de La Riche est présente au 7 rue Louis Niqueux, où se tiennent des permanences consommation/logement les mardis et jeudis de 9 heures 30 à 11 heures 30 et le 1er jeudi du mois de 17 heures à 19 heures.

Une réhabilitation des logements est actuellement prévue par Val Touraine Habitat qui s’étalera de 2017 à 2021. Réhabilitation qui consistera principalement à réduire la facture énergétique des locataires par une isolation thermique extérieure, des travaux de chauffage…

Le quartier Marcel Pagnol  dont le bailleur est Touraine Logement, est plus récent ainsi que le square Estarreja. Ce sont trois quartiers voisins mais qui ont peu de liens entre eux, la population est de 2000 habitants.

Un atelier cuisine multi culturel, sur le thème « cuisiner, simple et bon à petits prix » a lieu tous les jeudis matins.

Une fois par mois une rencontre culturelle se tient à la médiathèque.

Des fresques ont été réalisées avec les habitants et cette action culturelle a permis de modifier le regard des uns sur les autres, tous avec des richesses à partager.

La CSF fait parti du réseau associatif local et y a pleinement sa place.

  1. Joué-Lès-Tours

La CSF de Joué-Lès-Tours est implantée dans le quartier de la Rabière depuis 1996. Son siège actuel est au 10 rue Gay Lussac, où elle y tient des permanences tous les lundis entre 14 heures et 16 heures et le vendredi une semaine sur deux de 9 heures 30 à 11 heures.

La Rabière est un quartier dynamique grâce à son marché interculturel et très convivial, c’est aussi un quartier solidaire grâce à son réseau associatif développé où la CSF a pleinement sa place et où elle participe aux actions du quartier.

Une partie des immeubles du quartier a été rénovée.

La CSF de Joué-Lès-Tours participe aux commissions d’attributions de logement de « Touraine Logement ». Elle est sollicitée par les locataires pour faire des états des lieux. Elle propose également aux locataires et consommateurs de faire valoir leurs droits et de les accompagner et les aider dans leurs démarches.

Elle organise des actions en bas des immeubles pour ramener une ambiance conviviale et pour parler de la vie du quartier.

Depuis peu, elle propose des cours de français par petits groupes aux adultes le mardi matin dans ses locaux grâce à l’arrivée d’un professeur de français bénévole.

  1. Présentation du projet national

Les sections CSF de Joué-Lès-Tours et La Riche, en partenariat avec la société de production ‘De l’Autre Côté du Périph’ (DACP), qui a déjà réalisé une dizaine de projet comme celui-là un peu partout en France et qui adhère aux valeurs de la CSF, va à la rencontre des habitants de Joué-lès-Tours et la Riche pour proposer l’action.

  1. Déroulement de l’action

Dès l’arrivée de la société de production à Tours, l’action débutera et s’étendra sur quinze jours :

  • Le premier jour, l’équipe de 4 professionnels de DACP, accompagnée par un directeur artistique professionnel, se rend dans les quartiers choisis, avec les militants de la CSF en IMMERSION dans les quartiers pour cerner au mieux les problématiques des habitants.

  • Les trois jours suivants, le travail de CONTACT avec les habitants des quartiers se poursuit. Le réalisateur recueille les grandes ou petites histoires, racontées par les habitants : leurs joies, leurs craintes, leurs réussites ou échecs, etc.
  • À partir du vendredi, phase d’ÉCRITURE des scénarios : les histoires sont transformées, réécrites afin d’en faire des fictions sous forme de « contes urbains ». Cette phase d’écriture s’exercera conjointement avec les professionnels, les habitants et les responsables des sections de la CSF de La Riche et de Joué-lès-Tours, à l’initiative de l’action.
  • Les histoires scénarisées feront l’objet de courts-métrages dans les conditions réelles de tournage avec une équipe de professionnels au service de comédiens amateurs.
  • En plus des scénarios fictions, DACP filme un making-of : des petits moments de vie témoignant du travail des équipes et de l’ambiance du tournage.
  • La distribution des rôles est faite par le réalisateur. Il organise un casting parmi les habitants volontaires pour tenir un rôle de comédien amateur devant la caméra. DACP recrute en région les aides techniques professionnels pour le tournage : perchiste, assistant régisseur, assistant maquilleur, etc.

La participation des habitants des quartiers, pour le jeu ou la technique, est bénévole.

  • La 2ème semaine, les rôles et textes distribués, les répétitions des comédiens  amateurs commencent le mardi, continuent le mercredi et jeudi.

FINALISATION :

  • Octobre jusqu’à courant 2018 : projection à La Riche et à Joué-lès-Tours. Diffusion à l’échelle locale et nationale. Première projection avec les familles participantes au projet suivit d’un échange sur le ressenti de chacun sur le projet.

« Le besoin de s’aider engendre la bienveillance, une indulgence mutuelle et l’absence de toute rivalité. » George SAND

logo2CSF logoDACP

DACP : http://www.dacp.fr/

LA CSF : http://www.la-csf.org

Partagez l'article sur votre réseau social !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •