Une exposition silencieuse dans la galerie noire du CCCOD

Centre de création contemporain Olivier Debré
Centre de création contemporain Olivier Debré

Centre de Création Contemporaine Olivier Debré, square François 1er à Tours.

Depuis le 9 décembre 2016 et jusqu’au 11 mars 2018, l’exposition « Silent Show » de Cécile Bart est installée au Centre de Création Contemporaine Olivier Debré. L’artiste plonge le visiteur dans une salle obscure avec des peintures-écrans et des projections cinématographiques. 

« L’image projetée sur la peinture, dédoublée. L’image en mouvement mise en espace pour un spectateur sans place assignée. Une fantasmagorie valsée, tanguée, rockée. » Cécile Bart

Cécile Bart a commencé à peindre dans les années 1980. Ses créations naissent sur les peintures-écrans qui sont des outils pour l’artiste. La lumière du jour et le voilage en Tergal qui compose le support permettent une projection de la peinture sur un mur ou une porte jouant le rôle de tableau. Au travers de l’exposition « Silent Show », le visiteur retrouve les peintures-écrans attachées à l’univers de Cécile Bart. Cependant, la lumière naturelle est absente puisque la visite se fait dans une salle obscure.

bty

Cécile Bart.

 

Pour l’exposition au CCCOD, l’artiste s’oppose à ce qu’elle pouvait réaliser avant. Dans ce nouvel environnement, Cécile Bart projette sur ses peintures-écrans de courtes séquences de danses ou de mouvements provenant de films. Le cinéma qui est une culture importante pour l’artiste fait désormais partie de ses créations. Lorsque nous pénétrons dans la galerie noire, nous sommes tout de suite captivés par l’univers des peintures-écrans et des images projetées dessus. Nous nous promenons entre les supports érigés dans la pièce pendant que les extraits cinématographiques s’agitent de part et d’autre.

Scène de danse projetée sur une peinture-écran.

Le visiteur fait intégralement partie de l’exposition « Silent Show ». Son corps s’associe aux ombres et aux danses que les projecteurs diffusent. Il devient difficile de revenir à la lumière du jour et à la réalité après l’effet produit par les neuf peintures-écrans de la galerie noire. La saisissante exposition de Cécile Bart occupe le CCCOD jusqu’au 11 mars 2018.

bmd

Dédoublement d’une peinture-écran.

 

Lelu Amaury