Politique de désendettement pour la ville de Tours

mairie tours ok
De gauche à droite, Hélène Millot, adjointe à la finance de la ville de Tours, Christophe Bouchet, le maire de Tours et Virginie Rivain, Directrice de la communication de la ville de Tours.

De gauche à droite, Hélène Millot, adjointe à la finance de la ville de Tours, Christophe Bouchet, le maire de Tours et Virginie Rivain, Directrice de la communication de la ville de Tours.

 

La dette de la ville de Tours est aujourd’hui estimée à « plus de 200 millions d’endettement », selon le maire de Tours, Christophe Bouchet. La ville mène désormais une politique de désendettement, déjà amorcée pendant le mandat de Serge Babary, le précédent maire.  

Lundi 12 février, la stabilité du budget de la ville de Tours et le désendettement de la municipalité étaient au cœur des sujets du conseil municipal. Tours est aujourd’hui endettée à hauteur de « plus de 200 millions d’euros », selon Christophe Bouchet. Pendant son nouveau mandat, le maire compte poursuivre les efforts réalisés par son prédécesseur, Serge Babary. Selon Christophe Bouchet, depuis 2014, la ville a été désendettée de 15 millions d’euros.  Christophe Bouchet prévoit un désendettement de 3 à 4 millions d’euros pour 2018. La municipalité estime qu’il faudra 12 ans à compter de la fin de l’année pour que la ville se dégage de ses dettes.

Christophe Bouchet, maire de la ville de Tours.

Christophe Bouchet, maire de la ville de Tours.

 

Marion Adrast

Partagez l'article sur votre réseau social !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •