Foire de Tours : un pied de vigne pour symboliser le Maroc

0174
0174

La délégation marocain autour du pied de vigne planté sur l’île Balzac.

Le maire de Marrakech, Mohamed El Arabi Belcaid, est venu à Tours pour planter un pied de vigne sur l’île Balzac. Une initiative encadrée par l’association « La vigne entre deux rives du Cher » alors que le Maroc est l’invité d’honneur de la Foire de Tours.

Avant l’ouverture officielle de la Foire de Tours, une délégation marocaine conduite par le maire de Marrakech, Mohamed El Arabi Belcaid, s’est rendue sur l’île Balzac, vendredi 4 mai 2018. En fin de matinée, sous un soleil qui nous rappelle la méditerranée, un pied de vigne a été planté en présence de trois élus municipaux. Cette cérémonie vise à renforcer les liens qui existent entre les deux villes jumelées, Tours et Marrakech, alors que le Maroc est mis à l’honneur à la Foire de Tours.

0168

Discours du maire de Marrakech accompagné des élus tourangeaux.

Cela peut paraitre étonnant, mais il y a bien des pieds de vigne sur l’île Balzac à Tours. Ces derniers ont été plantés par l’association « La vigne entre deux rives du Cher » née en 2015. Pour son président, Alain Guion, l’initiative se veut éducative et cherche à sensibiliser les enfants à l’environnement. Chaque adulte parraine un pied de vigne avec des élèves de l’école Gustave Flaubert, dans le cadre du suivi pédagogique de la « Vigne école ». Aujourd’hui, 365 pieds de chenin parsèment l’île Balzac mais il faudra encore attendre un ou deux ans avant de pouvoir déguster le vin issu de cette vigne. Lorsque nous avons rencontré M.Guion à la Foire de Tours, ce-dernier nous a tout de même précisé qu’une petite cuvée serait disponible à partir de septembre prochain.

dav

Alain Guion devant le stand de l’association « La vigne entre deux rive du Cher » à la Foire de Tours.

 

Lelu Amaury