#SportFémininToujours avec Nina Brkljacic

nina-e1549561475830

nina-e1549561475830

Nina Brkljacic répond à nos questions dans le cadre de la campagne de promotion du sport féminin menée conjointement par le CSA et le Ministère des Sports.

Peux tu te présenter ?

Je m’appelle Nina Brkljacic, j’ai 27 ans et je suis actuellement joueuse de D2 à l’asul Vaulx-en-Velin Handball.

Peux tu expliquer ton parcours, depuis quand tu pratiques, dans quel club ?

J’ai été formée à Besançon à l’ESBF, je suis passée par les catégories jeunes jusqu’à la N1 en passant par le pôle de Besançon pendant 3 ans. A 18 ans, je suis partie pour Toulon St Cyr Var Handball pour intégrer l’équipe de D1. Nous avons gagner le titre de championnes de France, et avons pu participer à la Ligue des Champions l’année suivante, la consécration pour tout sportif.
Après 2 ans en D1, j’ai souhaité avoir du temps de jeu, et suis partie du côté de l’OGC Nice en D2 pour une saison puis trois saisons à l’AS Cannes en D2 également.
Après quoi, j’ai signée pour deux saisons du côté du Havre en D2, et nous avons obtenu la montée en première division. J’évolue depuis 2017 à l’asul Vaux-en-Velin.

Jouer à haut niveau, cela a toujours était un objectif pour toi ?

Etant issue d’une famille de sportifs professionnels, j’ai baigné dans ce milieu, et le handball étant ma passion, c’était évidemment un objectif que d’atteindre le plus haut niveau.

Combien d’entraînements par semaine as tu ? Fait tu d’autres sports à côté ?

Nous nous entraînons 4 soirs et 2 matins dans la semaine. Pas le temps de pratiquer d’autres sports si ce n’est la musculation et la course à pied.

Tu touches quelque chose du club (salaire) ou arrangement ? Cela serait il différent pour un homme ?

Je suis en contrat à temps partiel et suis donc rémunéré en salaire mais également en remboursement de frais (voiture…). Evidemment du côté des hommes, notre sport étant plus développé, leur rémunération est différente.

Est ce que tu as des sponsors à côté ?

Pas de sponsors à côté.

Qu’est ce que tu penses de la médiatisation du sport féminin ?

Depuis quelques années le sport féminin en général est de plus en plus médiatisé. En effet, on retrouve plus de rencontres ou de compétitions féminines à la télé. Les journalistes s’intéressent aux femmes, et permettent de faire basculer un petit peu la balance.

Le Handball est un sport assez bien réparti entre hommes/femmes es tu d’accord avec cette affirmation ? De ta position, est ce que tu vois et constate des différences avec les hommes ?

Au niveau des résultats les femmes ramènent depuis 3/4 ans de plus en plus de médailles et tentent doucement de rattraper les hommes qui ont un palmarès incroyable. Toutefois nous en sommes encore loin.
Dans notre sport, les hommes se sont développés plus vite grâce aux résultats notamment. La D1 et la D2 sont déjà pros et permettent aux joueurs de vivre confortablement de notre sport. Chez les femmes, seule la D1 est pro mais il y a encore beaucoup de différences entre les clubs – voire même au niveau des hommes – certains sont très développés et d’autres en sont encore loin. La différence de salaire est évidente mais la structuration des clubs en interne est aussi très différente.

Est ce que tu penses que la vision du sport féminin est en train de changer ?

Je pense oui que la vision change, de plus en plus de personnes suivent le sport féminin, certains même le préfèrent au sport masculin. En quelques années, les mentalités vis à vis du sport féminin, de ce qu’il représente ont changé; et cela permet de développer le sport en général.

Quelque-chose à rajouter ?

Le sport au delà des valeurs qu’il représente, est aussi un vecteur social, et c’est notamment le cas à l’Asul Vaulx-en-Velin qui axe sa politique sociale sur l’intégration et l’aide aux plus jeunes filles. Par le biais d’actions menées par le club (aide aux devoirs…) le club souhaite aider nos jeunes filles à s’insérer et à s’intégrer dans la vie active.

 

Merci à Nina d’avoir pris le temps de nous répondre et souhaitons lui bonne chance pour ce week-end pour le déplacement de l’ASUL à Stella, un match déterminant pour les playoffs ! Rapelons que le club de l’ASUL mène beaucoup d’actions d’éducation et d’insertion par le sport pour les jeunes qui habitent en quartier prioritaire de la ville. N’hésitez pas à visiter leur site pour en savoir plus : asulvvhandball .

 

Robin Lecomte.