[Citéradio] Philippe Roussy, président de la Chambre du Commerce et de l’Industrie de Touraine, réagit à la déclaration d’Édouard Philippe et fait un point économique

Philippe-Roussy---Président-de-la-CCI-Touraine---L-Impulseur-2017

Ce mardi 28 avril, Philippe Roussy, président de la Chambre du Commerce et de l’Industrie (CCI) de Touraine a réagi à la déclaration d’Édouard Philippe, sur le déconfinement. Comme l’a annoncé le Premier ministre, il est certainement que des aménagements auront lieu localement.

Philippe Roussy, président de la CCI, avait déjà déclaré dans la matinée qu’il était en faveur d’une reprise de l’activité. Il a donc accueilli les annonces du Premier ministre de manière positive. « C’est un scénario sur lequel nous travaillons déjà depuis plusieurs jours, a-t-il indiqué. Dans ses lignes directrices, c’est un discours de reprise que nous avions déjà entendus. » Il juge que la possibilité donnée aux commerçants d’accepter ou de refuser les personnes qui ne porteront pas de masques est intelligente. « Cela leur permettra d’assurer la sécurité, à la fois, des employés et des clients. »

Réouverture des bars et des restaurants le deux juin ?

« Il y aura des discussions entre les maires et la préfète concernant l’ouverture des galeries marchandes de plus de 40 000 mètres carrés, a-t-il indiqué. Je ne vois qu’un centre commercial (Les Atlantes) d’une telle ampleur. » Au vu des déclarations d’Édouard Philippe, surtout, celle concernant l’arrêt de l’actuel chômage partiel au premier juin, Philippe Roussy pense que les bars et restaurants « pourront rouvrir le deux juin s’il n’y a pas de nouvelle alerte sur le plan sanitaire ».

Yoann Lefebvre

Retrouvez ici toute son intervention :

 

Philippe Roussy a aussi participé à la conférence de presse qui avait lieu à l’hôtel de ville ce mardi. Il a évoqué quelques solutions qui seront mises en place pour venir en aide aux commerçants tourangeaux, notamment ceux du centre-ville avec la mise en place de bons d’achats de valeurs différentes et d’un marketplace local qui consiste à fédérer un grand nombre de commerçants.