(Citéradio) Présentation du “plan étincelle” – Comment la ville de Tours souhaite rallumer le commerce tourangeaux ? – Conférence du 28/04/20

conf de presse Conseil Municipal Ville de Tours - 28042020
christophe Bouchet - Conf de presse Tours 28042020

Le Maire de Tours, Christophe Bouchet, pendant la conférence.

Suite au discours du premier ministre Edouard Philippe quelques heures plus tôt, le Maire de Tours, Christophe Bouchet, a présenté le “Plan Étincelle” mis en place par la ville de Tours pour redonner des couleurs au commerce local mardi 28 avril. A l’approche de cette prochaine reprise d’activité, de nombreuses questions se soulèvent, Citéradio vous propose quelques réponses.

En effet, comme annoncé depuis hier, le déconfinement “très progressif” national devrait pouvoir commencer le 11 mai, ce qui marque la réouverture des commerces concernés le jour même ou le lendemain. Les entreprises de type bars et restaurants devront attendre quelques semaines de plus pour pouvoir en faire autant, mais ils sont tout de même inclus dans le “Plan Étincelle”.

La ville de Tours a donc décidé de débloquer un “Fond Étincelle” d’un montant total de 1,5 million d’Euros. Pour comprendre comment le Plan Étincelle souhaite permettre de rétablir le rayonnement de nos commerces tourangeaux à court et long termes, quelques petites précisions s’imposent. Pour affirmer le soutien aux acteurs économiques locaux qui, comme le précise Christophe Bouchet, ont un rôle majeur dans le dynamisme de Tours, la ville a développé des actions concrètes : la mise en place d’un dispositif d’urgence, le maintien des marchés et le développement du Plan Étincelle à destination des commerçants.  Thibault Coulon, adjoint du Maire, prend la parole.

Qu’est ce que le dispositif d’urgence ?

Il se traduit par des allègements de charges multiples, à savoir :

  • L’annulation de la taxe pour les terrasses du 2e trimestre de l’année 2020
  • L’annulation des taxes pour les enseignes et la publicité extérieure
  • Suspension de la taxe de séjour
  • Mesures de paiement échelonnées ou décalées pour le règlement des factures d’eau et d’assainissement
  • Les entreprises éligibles au fond de solidarité pourront faire une demande pour bénéficier d’assouplissements de leurs paiements.

En quoi consiste le “Plan Étincelle”?

Il est composé en 3 axes:

  • La création du “bon d’achat social et solidaire”, une initiative qui vise à donner un coup de pouce dans les trésoreries. Pour se faire, 30.000 bons d’achats de 50 euros seront distribués à des employeurs, eux-mêmes choisis par une commission municipale. Ces bons numérotés et infalsifiables seront valables du 15 mai au 15 juillet pour les entreprises du “1er volet” (c’est à dire pouvant reprendre leurs activités le 11 mai), pour celles du “second volet”, on estime la date de validité du 15 juillet au 15 septembre, sous réserve de changement. Au total, la Ville investit 1,5 Million d’euros dans cette initiative inédite. A noter que les bons ne sont pas nominatifs, il sera donc chargé aux employeurs bénéficiaires de répartir les bons de la manière la plus juste possible, et pour cela ils seront munies d’un guide adéquate. Selon les différentes catégories qui seront définies par la commission, les bénéficiaires se verront attribuer un, deux voir 3 bons maximum. Sont concernés prioritairement les :
    • Couturières et associations de solidarité
    • Personnels hospitaliers
    • Personnels municipaux de la Ville de Tours
    • Personnels CCAS et des EHPAD
    • Personnels de sécurité
    • Personnes en situation de précarité

Conf presse 28042020 - bon d'achat

 

  • Le projet de Marketplace local, répondant aux grandes marques qui continuent de vendre en ligne massivement. En effet, l’initiative est en pleine étude, résultant d’une coopération entre la Ville, la CCI, la CMA et les associations de commerçants. Le but ? Ouvrir un nouveau canal de vente, aux travers des services de La Poste, permettant d’unifier la force et le dynamisme exceptionnelle du commerce tourangeau (centre ville mais pas que), et de renforcer, à nouveau, le commerce de proximité aux dépends de la production de masse. Véritable nouveauté, ce projet de Marketplace local peut être à la fois une solution immédiate post-confinement mais aussi un moyen de se projeter un peu plus dans l’avenir cumulant un aspect de catalogue, un paiement sécurisé et une livraison de proximité. Ce dispositif accueillerait des produits en ventes variés, y compris le commerce alimentaire, enrichissant l’offre commerciale.

Christophe Bouchet développe les conditions d’éligibilité à ces bons ainsi que leur distribution et revient sur le sujet du projet de Marketplace local:

 

  • Et pour terminer, l’initiative solidaire “bon pour mon commerce”, impliquant les consommateurs à la démarche concrète de soutien des commerçants pour faire face à la crise sanitaire actuelle. Le principe ? Se rendre sur le site www.soutien-commercants-artisans.fr , une page uniquement dédiée aux commerces de Tours où sont aujourd’hui inscrits 86 commerçants, et acheter dès maintenant leurs produits sous forme de bons d’achats que vous pourrez utiliser dès leur réouverture. A la fois simple d’accès et d’utilisation, cette opération menée par la Ville de Tours en partenariat avec Tours Métropole, la CCI et la Chambre des Métiers, permet aux commerçants et aux artisans locaux de garder le cap. La ville de Tours fait ainsi appel à tous ceux qui peuvent/souhaitent participer à “bon pour un commerce”, en rappelant que depuis maintenant 2 ans, entre grèves, actions des gilets jaunes et confinement, les commerçants et artisans locaux ne cessent d’essuyer les difficultés.

Face à cette initiative, Géraldine Ferteux, 1er Vice-Présidente de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat 37 ainsi que Philippe Roussy, président de la CCI Touraine, expriment leur remerciements:

 

Autres points notables

Même si les projets associatifs n’ont pas pu et ne pourront pas être effectués, la Ville affirme qu’elle maintient son soutien inconditionnel aux associations. Pour l’année prochaine en revanche, certaines modifications pourront être adoptées.

Suite à l’ordonnance du 22 mars 2020,  la prime Covid-19 a aussi été à l’ordre du jour, d’une valeur de 500 euros, elle sera reversée à ceux qui ont travaillé pendant le confinement sur leur lieu de travail.

Christophe Bouchet termine la conférence en soulignant la qualité de travail des services de la Ville qui s’efforcent de tirer du bon de cette crise. Il revient ensuite sur les déclarations du Premier Ministre à propos du plan de déconfinement national et régional, le qualifiant de “simple, souple, cohérent et précis”. Il faudra désormais être patient pour en savoir plus, et ne pas réduire les efforts de solidarité.

Vous pouvez retrouvez l’intégralité de la conférence en cliquant sur le lien suivant : https://www.youtube.com/watch?v=9wps9RY2FeM

Article rédigé par Héléna Franc.

CITERADIO

GRATUIT
VOIR
Adhérente du Syndicat National des Radios Libres Le Club de La Presse Centre Val de Loire Ligue de l'Enseignement Partenaires Drac Centre Conseil Régional Centre Service Civique Ville De Tours CCI Touraine Tours Habitat Cress onlineradiobox onlineradiobox Fédération des radios associatives  du centre Ils nous font confiance.PNG Phil FM - Collège Philippe de Commynes Radio Craponne Radio Oxygéne Radio Campus Tours Couleur FM